Vous êtes ici :  Accueil   >  La région   >  Les Gorges du Tarn  
AccueilLa régionLes villagesLes circuitsPaysagesSports et loisirsSe logerRestaurationSites touristiquesArtisanat - Produits du TerroirCommerces et shopping dans les Gorges du TarnCulture et traditionsAccèsTéléchargementContactSortiesTéléchargement androidTéléchargement Iphone

Le Tarn est la rivière par excellence. Les falaises et les dolomies composent des silhouettes titanesques où des forteresses de rochers l’accompagnent tout au long de la partie lozérienne.
Les Gorges du Tarn sont les plus belles, fruit du travail de l’eau sur les plateaux calcaires, les Gorges du Tarn ont une histoire et des lieux magiques, souvent accrochés aux falaises des villages encastrés dans les roc
hers où l’homme et la pierre font bon ménage.
Les Gorges du Tarn s’étirent entre Causse de Sauveterre et Causse Méjean dans un écrin de lumière.
A partir de Florac et son affluent le Tarnon en passant par Quézac petite source minérale devenue grande, on peut découvrir les châteaux et vieux manoir de Castelbouc et de Prades, le domaine de Charbonnières jusqu’ à Saint Enimie la bien nommée.
    Au fil de l’eau St Chély du Tarn et sa chapelle, le château de la Caze et le hameau de Hauterive vous conduisent jusqu’à La Malène et ces célèbres bateliers navigant dans les majestueux détroits (site pittoresque et unique dans la région).
    Le roc des Hourtous sur le Causse Méjean, le Point Sublime sur le Causse de Sauveterre sont les meilleurs postes d’observation qui soient sur les Gorges du Tarn. Aucune chance de dominer les Gorges de meilleure façon que de ces deux endroits.
    La suite de la visite vous emmènera dans les amphithéâtres et cirques de Baumes hautes et basses, à la chapelle de Saint Hilaire lieu de pèlerinage du à une « sourcette » qui guérirait les maladies d’yeux.
    On ne peut passer sous silence le Pas de Soucy et son mystère lié à Enimie, jeune princesse mérovingienne, fille du roi Dagobert, voulant se consacrer à Dieu et refusant ses prétendants demanda au seigneur de lui envoyer quelque chose. Celui-ci exauça son vœu et lui donna la lèpre.
    Ses parents consternés, l’envoyèrent dans les gorges du Tarn où elle se baigna dans une source miraculeuse : La Burle qui guérissait la lèpre.
Enimie décida donc de construire un monastère dans le pays mais le diable s’employait à lui démolir. Un jour, elle prit de l’eau bénite, poursuit le diable et arrivés au Pas de Soucy l’énorme rocher de Roquesourde descendit du Causse et se fracassa dans le Tarn pour arrêter la fuite du diable qui alla retrouver l’enfer dans le gouffre creusé par les chutes de blocs.
    La légende de Saint Enimie fait corps avec la géographie du pays.
    Le Tarn reprend ensuite son cours paisible en tête du majestueux Planiol des Vignes et plus en aval le village du Rozier et le confluent avec la Jonte. De nombreuses sources alimentent la rivière issues des entrailles du Causse Méjean et Sauveterre.
Nulle part ailleurs qu’en ce coin profond de la France, on ne pourra en si peu d’espace ressentir l’étendue des ressources que la nature vous propose.

[Retour]


Recommander cette page à un ami

  Office de Tourisme des Gorges Du Tarn, Causse De Sauveterre - Tél 04 66 48 88 08 - Liens - Mentions légales